DE
10.03.2010
Marcel Cremer (4.6.1955 - 20.12.2009)

Homme de théâtre, auteur, metteur en scène, fondateur, directeur artistique du théâtre AGORA

Marcel Cremer était licencié en langues germaniques et en sciences théâtrales. Son travail de fin d’études traite de l’auteur et metteur en scène allemand, Heiner Müller. Pendant ses études, il était actif comme acteur et metteur en scène dans le théâtre universitaire politiquement engagé de Robert Germay.

En août 1980, il fonda son propre ensemble avec 30 jeunes sur un terrain de football défoncé à Saint Vith. Ce groupe devenait par la suite le théâtre AGORA sous sa direction artistique. Saint Vith est une petite ville campée aux frontières de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne. La région et la ville elle-même ont, au cours de leur histoire, servi plusieurs fois comme champ de bataille. Saint Vith fut complètement rasée par les bombardements de Noël 1944. La région a souvent changé de nationalité. Les mises en scène de Marcel Cremer portent les traces de cette histoire et révèlent une quête d’identité. L’ensemble tourne dans l’Europe entière en langue allemande, française et néerlandaise. Au cours de 30 ans, 36 pièces ont vu le jour sous la mise en scène de Marcel Cremer. Il était auteur ou co-auteur de 20 pièces et de nombreux textes traitant de la théorie théâtrale.

Comme maître de conférences, il a animé d’innombrables stages théâtraux en Belgique et à l’étranger. En tant que fondateur et directeur artistique du festival international de théâtre de la Communauté germanophone de Belgique il a favorisé depuis 1986 l’échange au sein du monde du théâtre international. Marcel Cremer était invité par divers théâtres allemands à mettre en scène leurs pièces. Tant au niveau national qu’international il a obtenu de nombreuses reconnaissances en tant que metteur en scène et auteur.

 

Il était détaché de ses fonctions par la Communauté germanophone de Belgique pour pouvoir se consacrer entièrement au théâtre.

 

Marcel Cremer est décédé le 20 décembre 2009 à Cologne.

 

Le théâtre autobiographique

Depuis la fondation de son théâtre, Marcel Cremer a développé la méthodologie du „théâtre autobiographique" au sein du théâtre AGORA, lors de missions chez d’autres théâtres et au cours de stages internationaux. Cette méthodologie part du fait que la plus grande richesse d’un être humain est sa biographie, ses expériences et ses histoires. Le but majeur est la rencontre entre l’acteur et le spectateur. Son ouvrage „Le spectateur invisible", paru en 2006, est un témoignage essentiel de son travail comme créateur.

Marcel Cremer écrit „Ce livre s’intéresse aux lieux et aux rencontres dans des lieux au-delà du théâtre. Il se renseigne à propos de la théâtralité des lieux de vie. Il raconte les lieux de l’enfance […]. Il voyage avec le lecteur vers les lieux où j’ai répété mes pièces avec les gens d’AGORA […]. Le livre décrit avec quelles personnes j’ai été en route vers ces lieux pendant 25 ans et il décrit les personnes que nous y avons rencontrées. Il raconte quels sont les gens que nous rencontrons dans ce lieu qui s’appelle le théâtre mais qui signifie la vie. "

Mises en scène avec le théâtre AGORA

Die Ermittlung, Martha, die letzte Wandertaube, Soldaten, Baal, Der Teufel mit den drei goldenen Haaren, Aquarium, K, Der Zauberpinsel, Algunas Bestias, Schnarchen Steine nachts, Jubiläum, Schräge Vögel, Kolibris im Kopf, VW, Der stumme See [Le lac muet], Irgendwo [Quelque Part], Der weiße Dampfer [Le Blanc navire], Pilgrims, Wolkenschaf und Regenhund, Ö et NOUS, Mai 1917, Woyzeck, Prinzessin Bammel [Princesse Trouillette, Prinsesje Angsthaas, Princess Jitters], Romeo and Juliet, Die Kartoffelsuppe [La soupe à la patate], Der kleine rote Prinz [Le petit prince écarlate], Der Mann, der die Bäume pflanzte [L'homme qui plantait les arbres], Die Rabenfrau [La femme corbeau], Rabennacht [La nuit des corbeaux], Das schwimmende Nest [Le nid flottant], Mein erster Lehrer [Mon premier instituteur], Die Kreuzritter [Les Croisés], Das Pferd aus Blau [Le cheval de bleu, Het paard van Blauw], Der gute Hirte [Le bon berger], Wanted HAMLET, Deux ennemis inséparables, Der König ohne Reich [Le roi sans royaume]

Mises en scène avec d’autres théâtres

Odysseus und die Speismaschine [Zeno-Theater Köln], Das Wasserkind [Theater Marabu Bonn], Besuch bei Katt und Fredda [Comedia Colonia Köln], Menschenskinder [Theater Schräglage Stuttgart], Strandläufer [Theater Grüne Sosse Frankfurt], Tausche Klarinette [Theater Marabu Bonn], Zwei unzertrennliche Feinde [Theater Marabu Bonn], Ikarus oder der Traum vom Fliegen [Comedia Colonia Köln], Die Versunkene Stadt [Reibekuchentheater Duisburg], Das große Heft [Theaterhaus Frankfurt], Die Haifischkatze [Theater Marabu Bonn]

Prix et festivals internationaux [sélection]

Prix du théâtre de la Ville de Cologne ; Prix du théâtre de la Ville de Göppingen ; Marburger Kinder- und Jugendtheaterpreis; Prix pour l’originalité, „Coup de foudre" de la presse francophone, Prix du Jury, Prix de la ville de Huy, Prix de la Ministre de la culture et Prix du Ministre de l'enseignement secondaire de la Communauté française aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy pour les spectacles „Le petit prince écarlate", „Les Croisés", „Le cheval de bleu", „Deux ennemis inséparables"; distinction au festival Traumspiele [enregistrement du„Petit prince écarlate" par le ZDF] ; Prix d’auteur pour le théâtre jeune public 2007 dans le cadre du Deutsch-Niederländisches Kinder- und Jugendtheaterfestival KAAS & KAPPES pour le spectacle „Le cheval de bleu"

AVIGNON: En juin 2006, le théâtre AGORA a joué le spectacle „Les croisés“ au festival international d’Avignon dans le Théâtre des Doms.