DE
08.09.2014
"Les morts vivants / Die lebendigen Toten" - Lecture scénique

60 millions de soldats ont participé à la Grande Guerre de 1914-1918. 9 millions de morts, 8 millions d'invalides, 20 millions de blessés. Génocides, déportations planifiées, atrocités commises envers les populations civiles.

Des écrivains-combattants, poètes de guerre et du front, ont témoigné.

Peut-être que la poésie, qui permet de se libérer dans les mots et les sons, peut en partie faire partager la douleur indicible, l'horreur déshumanisante, les folies du guerre et la folie de la guerre.

 

Nous aimerions, dans cette lecture scénique, redonner la parole à ces écrivains. Non pas pour parler du passé, mais pour essayer de comprendre et nous interroger sur nous-mêmes et nos actes, à l'aube du 3ème millénaire.

C'est pour cela que les morts doivent rester vivants, pour le moins dans nos mémoires.

 

Lecture scénique de poèmes écrits pendant la Grande Guerre par des écrivains-combattants pour tous à partir de 14 ans.

 

En allemand et français

Première

Mardi, 23 septembre 2014 à Brüssel au Bozar

 

A St. Vith:  16 octobre 2014 dans le cadre du 27ième Festival int. de théâtre de la Communauté germanophone de Belgique.

 

08.09.2014
Distribution

Jeu: Jérôme Varanfrain, Matthias Weiland

Création lumière: Michel Delvigne

Dramaturgie: Francis Schmit

Mise en scène: Kurt Pothen

 

 

Un projet du Fonds franco-allemand avec le soutien du Service Culturel de l'Ambassade de France et de l'Ambassade d'Allemagne en Belgique, de l'Alliance française de Bruxelles-Europe et du Goethe Institut de Bruxelles. En coproduction avec le CC de Welkenraedt "Le Forum des Pyramides" (B) 

 

08.09.2014
Bande-annonce
08.09.2014
Extraits de textes et Musiques

Textes (extraits) :

Guillaume Apollinaire (La petite Auto ; La Tranchée ; Merveille de la Guerre), Hugo Ball (Totentanz ; Totenklage), François Bernouard (Douaumont), Daan F. Boens (Menschen in de grachten), Karl Bröger (Wunsch in die Zukunft), Paul Dermée (Festin), Albert Ehrenstein (Der Kriegsgott), Albert Paul Granier (Haïr), Pierre-Jean Jouve (Danse des Morts), Oskar Kanehl (Auf dem Marsch), Wilhelm Klemm (Lazarett ; Schlacht an der Marne), Edlef Köppen (Loretto ; Schreie), Jean Le Roy (Instant de clarté), Heinrich Lersch (Soldatenabschied), Lucien Linais (La Boue), Ernst Wilhelm Lotz (Aufbruch der Jugend), Marcel Martinet (Tu vas te battre), Otto Nebel (Zuginsfeld), Anna de Noailles (Lamentation), François Porché (Le poème de la tranchée), Henry Poulaille (C'est mon tour de garde aujourd'hui), Henriette Sauret (Elles), August Stramm (Patrouille), Ernst Toller (Leichen im Priesterwald)

 

Musiques :

chansons, chansons de soldats: Preußens Gloria 

Der alte Dessauer / Interprétation: Musikkapelle Wallgau

Quand Madelon / Interprétation : Alain Charrié ; Paroles : Louis Bousquet ; Musique : Camille Robert

Non, Non Plus de Combats / Interprétation : Le Corou de Berra ; Paroles : Anonyme ; Musique : air de Gloire au XVIIe par Raoul Chantegrelet et Pierre Doubis

 

Vous trouvez les sources et biographies des auteurs: ici

et la Bibliographie ici.

 

Dates
DATE & HEURELIEU